EN CUMA TOUT EST POSSIBLE !!

Toutes les actualités
Jury challenge 2020
Pour la quinzième année consécutive, le Challenge CUMA a été mis en place par la Caisse Régionale de Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées, en partenariat avec la Fédération Départementale des CUMA du Tarn. Le jury s'est réuni le 14 janvier à Albi pour étudier les projets concrets et innovants portés par les 7 CUMA tarnaises qui concourraient cette année. Des prix de 800 à 1200 euros ont été attribués.







Voici le palmarès
 

1er prix 1200 €
CUMA du LAUTRECOIS

Lautrec
 
 

Passer au froid pour valoriser une production locale

Depuis sa création en 2003, la Cuma du Lautrécois a développé des activités pour le travail du sol et la culture de l’ail. Au fil des ans, une demande plus axée sur le conditionnement et son appui technique est apparue. C’est une démarche de groupe ambitieuse qui se met en place en place dès 2018.Dans sa démarche, le groupe s’est appuyé sur les compétences de quelques adhérents pratiquant la technique du froid depuis une dizaine d’années.
AInsi, c’est dans un contexte commercial tendu, ou la qualité est de mise et les créneaux de vente courts, que la CUMA décide de mettre en œuvre une chambre froide collective à proximité de la zone de séchage afin de gagner en efficacité, en temps de travail, et en autonomie.
En 2020, la Cuma :
- agrandit un premier hangar pour loger les matériels et installer des tours de séchage supplémentaires 
- construit un second hangar qui accueille une chambre froide collective d’une capacité de 800 palox soit environ 650 Tonnes d’ail mises au froid qui sera couvert de panneaux photovoltaïques. Une belle énergie pour valoriser la filière locale de l'ail rose de Lautrec !!

2ème ex aequo 800€
CUMA d'ANDOUQUE

andouque

Création du 1er service complet de la Cuma

En 2020, la Cuma crée son 1er service complet en achetant une presse enrubanneuse pour
9 adhérents.
La presse est tractée par le tracteur de la Cuma et conduite par un jeune salarié en TESA pour 70 heures. 1450 balles ont été réalisées pour la 1ere campagne (1100 engagées)
En 2021, les 2 responsables d’activité entrevoient déjà 1600 à 1700 balles.
Cette combinaison : 1 chauffeur-1 tracteur- 1 activité a permis aux adhérents de gagner du temps, de diminuer le stress et d’améliorer la qualité des fourrages : sitôt pressés, sitôt emballés !!
Convaincus des avantages du service complet, les responsables l’envisagent pour d’autres activités….affaire à suivre !!

2ème ex aequo 800€
CUMA de CABANES

cabanes

Embauche d’un salarié et achat d'un téléscopique.

Accompagnée par la Fdcuma dans sa réflexion, la Cuma de Cabanes franchit le cap en 2020 en embauchant un salarié pour 100h mensuel.
Ce dernier répond :
- aux besoins des adhérents pour de la mise à disposition et de l’entretien de matériel 
- aux besoins de la CUMA pour l’entretien-réparation des matériels, l’organisation et le suivi des chantiers et la conduite des outils en service complet. Et notamment le 1er téléscopique de la cuma acheté en 2020. 
Face à l’augmentation des besoins et à la satisfaction du groupe, la Cuma passe le salarié à 130 heures par mois en janvier 2021 et envisage à moyen terme une embauche à temps plein.

2ème ex aequo 800€
CUMA de CASTELNAU DE BRASSAC

castelanau de brassac

2020, l’année des projets

Depuis quelques années, la CUMA louait un bâtiment situé dans le village à un agriculteur retraité. L’exploitation de ce dernier vient d’être vendue. La Cuma devait donc trouver une alternative à cette nouvelle situation. Avoir des outils à l’abri avec un lieu de remisage centralisé et commun était le principal objectif.
La Cuma a pu acheter un terrain de 65 ares à un de ses adhérents. Situé au centre géographique de l’activité de la Cuma, 2 Hangars sont en cours de construction :
  • 1 hangar de 320 m2 qui va abriter les matériels portés
  • 1 hangar photovoltaïque de 600 m2 construit avec un tiers investisseur pour le remisage de tous les matériels trainés et les remorques
Forte de cette dynamique, la CUMA a également créé une activité semi direct qui rassemble 7 adhérents pour 100 ha. Ainsi la Cuma confirme son rôle essentiel dans l’agriculture locale.

2ème ex aequo 800€
CUMA de FAUCH

fauch

Une reprise en main qui porte ses fruits

La nouvelle équipe mise en place en 2018 a déployé beaucoup d’énergie pour remettre la Cuma sur pied. Après 10 ans de latence, la Cuma de Fauch est redynamisée, des projets se concrétisent et la bonne entente est de mise.
Pari gagné pour cette équipe volontaire et mobilisée. Avec des responsables qui suivent les projets et leur concrétisation, la Cuma a reconstitué un parc matériel : épandeur, télescopique en 2018 ; remorque plateau et pulvérisateur en 2019 ; renouvellement du broyeur en 2020 et accueille de 2 nouveaux adhérents.
La nouvelle équipe atteint ses premiers objectifs : rajeunir le parc matériel, assainir le poste créances, et remobiliser les adhérents sur les bases du fonctionnement cuma.
La Cuma a été relancée, les adhérents « reviennent » et de nouveaux projets apparaissent.

2ème ex aequo 800€
CUMA de LABASTIDE DE LEVIS

Labastide

Encouragée par sa nouvelle équipe, la Cuma créé son premier groupe tracteur.

En 2018, un bon nombre des administrateurs est renouvelé avec l’arrivée de jeunes au sein du bureau de la CUMA. Ces jeunes sont des amis d’enfance, se retrouvant sur des activités de loisirs : foot, comité des fêtes. Une dynamique s’installe avec l’expression de nouveaux besoins en traction et en matériel spécifique vigne.
Avec les tracteurs personnels (80 cv), les exploitations manquent de puissance pour certains travaux. Il devient impératif de diminuer le temps de travail et de ne pas augmenter les charges de mécanisation sur les exploitations.
La mutualisation de cet outil a une portée économique, technique et sociale ; le président et le trésorier en sont convaincus et poussent ainsi à la création du groupe tracteur.
Le groupe expérimente depuis juillet 2020 le partage du tracteur acheté d’occasion pour 300 heures engagées. Utilisé pour les travaux d’automne 2020, le tracteur a déjà fait 200 heures. Le groupe se donne deux campagnes pour faire le bilan. Si les heures et le nombre d’adhérents augmentent le renouvellement par un tracteur neuf pourrait être envisagé.

2ème ex aequo 800€ 
CUMA de ST CIRGUE

st cirgue

5 nouveaux matériels en 1 année

Fin 2018, plusieurs projets émergent.  Les responsables de chaque branche d’activité s’impliquent avec les membres du bureau dans l’organisation de réunions. Ils multiplient les contacts téléphoniques et les SMS pour être au plus près des besoins des adhérents.
Résultat ; les 2 épandeurs renouvelés sont équipés du système DPAE (Débit Proportionnel à l’Avancement) avec gestion de dosage en Tonnes/ha et accueillent 4 nouveaux adhérents.
La presse balles carrées est renouvelée après 13 campagnes sans que le coût augmente satisfaisant les 4 adhérents.  
Dans le même temps, la Cuma créé une activité bineuse pour supprimer le désherbage chimique chez 7 adhérents et une remorque plateau pour limiter le temps de transport de 5 exploitations.
Pour chacun des projets, les responsables ont tenu leurs 3 objectifs :
  • Améliorer les conditions de travail des adhérents par la qualité des services
  • Baisser les coûts de production en diminuants notamment les intrants
  • Renforcer le lien social en permettant aux adhérents de se rencontrer et d’échanger
.
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Après le tonnage record obtenu à l’automne 2020, la FDCUMA a hésité a engager une nouvelle collecte pour le printemps 2021.

Lire la suite de l'article

PREPAREZ VOUS A LA COLLECTE DES PLASTIQUES AGRICOLES USAGES

Lire la suite de l'article

Pour fêter ses 20 ans, notre collecte des plastiques agricoles usagés fait face à 2 crises : celle du recyclage, toujours d’actualité, et la crise sanitaire (Covid 19).

Lire la suite de l'article