La Cuma du Lautrecois s’est équipée pour entretenir les bords de champs

Toutes les actualités
Broyeur d'accotement-Lautrec
Le bord de champ est la zone qui sépare l’espace cultivé du bord de la parcelle. Ce réseau de linéaires plus ou moins dense selon la structure agraire, est un élément essentiel en agriculture, bien qu’il soit un espace non cultivé. Par cette définition, les bords de champs peuvent être de nature très variable et leur composition très différente : bande enherbée, haie, talus, fossé, cours d’eau …







Cette zone délimite le parcellaire et peut servir comme zone de transit pour les machines agricoles. Aussi l’entretien des bords de champs peut être obligatoire au regard de la réglementation, mais il est nécessaire pour pouvoir maîtriser leurs rôles et leurs contraintes. Une bonne gestion des bords de champs est essentielle à l’activité agricole et à l’environnement permettant ainsi de contrôler leurs impacts.
C’est dans cet esprit qu’une dizaine d’adhérents de la Cuma du Lautrecois a exprimé le besoin de s’équiper d’un broyeur d’accotement. Cet outil n’est pas toujours considéré comme un outil d’entretien du paysage. Pourtant, il est très efficace pour nettoyer les pieds de haie et l’accotement. Il s’agit en quelque sorte d’un groupe de fauchage mais non pas animé par un bras articulé mais par un dispositif plus léger doté de deux mouvements : un mouvement de déport latéral utile pour contourner les piquets de clôture et un mouvement d’inclinaison sur un axe horizontal.
Broyeur d'accotement-Lautrec 2


Cet outil est considéré par les adhérents comme un bon complément à l’épareuse utilisée plus traditionnellement. Par ailleurs, ce broyeur présente d’autres avantages : les utilisateurs y voient la possibilité de travailler plus rapidement, plus régulièrement et plus systématiquement après récolte car sa mise en œuvre est plus simple. Il suffit de l’atteler à son tracteur de 80 ou 100 Cv est de faire le tour de ses parcelles.
Broyeur d'accotement-Lautrec 3

La Cuma a donc investi dans un broyeur d’accotement DESVOYS pour 10 000€, livré à la Cuma à la fin du mois d’octobre 2020. Cet outil est doté d’un responsable attitré qui s’occupe du planning et de l’entretien. L’engagement s’est fait à l’hectare SAU comme pour les autres outils du travail du sol et de semis de la Cuma. La facturation se fera pour partie à l’hectare SAU pour les charges fixes, les charges variables seront facturées à l’heure car le broyeur est équipé d’un compteur.

Ceux sont maintenant 15 Cuma du département qui sont équipées de ce type d’outil pour assurer l’entretien des bords de champs.
 
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Après le tonnage record obtenu à l’automne 2020, la FDCUMA a hésité a engager une nouvelle collecte pour le printemps 2021.

Lire la suite de l'article

La fédération des Cuma du Tarn et la Cuma d’Alban ont proposé une journée d’essai et de démonstration d'outils servant à l’entretien et à la pose des clôtures qui s’est déroulée le Jeudi 1er Avri

Lire la suite de l'article

PREPAREZ VOUS A LA COLLECTE DES PLASTIQUES AGRICOLES USAGES

Lire la suite de l'article