UNE COLLABORATION GAGNANT-GAGNANT

Toutes les actualités
Lautrec-alinea
De gauche à droite : Guillaume BOURGUES, président de la CUMA du Lautrecois ; Gilles CLAUZEL, secretaire de la CUMA et adminsitarteur ALINEA ; Christian PELISSOU, responsable ALINEA-site de Lautrec



 






La Cuma du Lautrecois s’est constituée il y a 13 ans avec la mise en place d’une chaîne de séchage de l’ail.


Le travail de l’ail a historiquement fonctionné en entraid sur les chantiers, mais de là à s’équiper collectivement il y avait un pas à franchir …
La Cuma du Lautrecois a réussi ce pari en mettant en place un fonctionnement collectif permettant à ses adhérents de stocker leur production sous un même hangar et proposant par la suite une chaine de calibrage : un petit « bouleversement » sur le territoire !!! 

Une dizaine de producteurs viennent ainsi stocker leur production annuelle dans des palox nominatifs empilés en tour pour sécher l’ail sous le hangar de la Cuma du Lautrecois. Le hangar a une capacité de stockage-séchage pour 200 palox..

Fin 2014, un adhérent de la Cuma souhaite quitter l’activité séchage, il détient 80 palox soit un peu plus du tiers de la capacité de stockage. La Cuma doit lui trouver un remplaçant pour continuer à équilibrer l’activité.
 
Dans le même temps, Alinéa, coopérative de producteurs d’ail voisine de la Cuma du Lautrecois doit faire face à une nouvelle demande de la part des producteurs : mettre en place un service de séchage. Nombre de producteurs de la coopérative ne souhaitaient pas investir individuellement dans une unité de séchage, ALINEA avait donc comme prérogative de répondre à cette demande en proposant une solution adaptée.


L’occasion est donc toute trouver de travailler ensemble.

Alinéa reprend les 80 palox laissés par l’adhérent sortant : la Cuma du Lautrecois retrouve l’équilibre de son activité, la coop Alinéa répond aux besoins de ses adhérents. Une coopération entre coopératives, un travail de groupes pour valoriser un produit labélisé.


Cette coopération a plusieurs avantages :
- Des adhérents communs aux 2 structures
- Un fonctionnement coopératif similaire avec présence d’administrateurs identiques dans les 2 structures. Ceci permet de maintenir un équilibre dans les structures présentes.
- Une proximité géographique, disposant de matériel de manutention sur place, la coop ALINEA peut disposer de ces palox facilement, au même titre que chacun des autres adhérents.

Voilà l’exemple d’une coopération positive, la Coop ALINEA a naturellement penser à la Cuma pour faire évoluer ses services, et les adhérents de la Cuma ont accueilli ce nouvel adhérent sans aucune réticence. Ce travail a été facilité par la structuration même du territoire, mettant en concertation des acteurs qui se connaissent, qui sont sur une filière locale, et qui travaillent dans un même souci de qualité.
Aujourd’hui ALINEA réfléchit à faire évoluer son adhésion vers la chaine de calibrage également présente sur la Cuma du Lautrecois. Les chaînes de séchage et de calibrage de la Cuma du Lautrecois ont donc de beaux jours devant elles !!
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Les CUMA sont désormais éligibles au PASS Rebond Agri-valorisation Ce dispositif régional finance des investissements matériels et/ou immatériels qui concernent la transformation, la commercialisatio

Lire la suite de l'article

LA FAUCHE ENSEMBLE !! POUR AMELIORER LA QUALITE, GAGNER DU TEMPS, ET FAIRE DES ECONOMIES. Une activité qui crée de l’emploi et renforce les Intercuma.

Lire la suite de l'article