Territoire

Communication entre adhérents, administrateurs et salariés : un atout de réussite !

La communication via différents outils : réunions, un bulletin d’information, panneaux de signalisation, planning, noter … l’implication de tous est nécessaire
La communication au cœur du fonctionnement de la Cuma de St Pierre de Trivisy Né en 1983, la CUMA de St Pierre a connu une croissance régulière : augmentation du nombre d’adhérents, développement des activités : nouveaux matériels, hangar, mise en place de services complets, mise à disposition de salariés. « Ce développement suppose cadrage, recadrage, suivi, implication, sinon ça peut déraper » Aussi le conseil d’administration de la CUMA met un...

CUMA de Brens : un semoir direct au service de la vigne.

Préserver et enrichir le sol de la vigne, Transmettre un sol non dégradé aux générations futures.
Semer des couverts végétaux entre les rangs de vigne Le président de la CUMA de Brens, Pascal PELISSOU, l’essaye en 2008 à titre individuel avec un matériel auto-construit. Il a la conviction que cette technique qu’il utilise dans les céréales pourrait aussi faire ses preuves dans la vigne : « meilleure est la terre …, meilleures sont les céréales, meilleure sera la vigne ?! ». En 2013-2014, ce besoin d’augmenter la...

La CUMA des Coteaux de Maurens retrouve un second souffle

Quel avenir pour la Cuma ? 2015, la Cuma compte 8 adhérents. 2 adhérents vont partir à la retraite. 2015-2016, la Cuma rebondit avec 2 nouveaux adhérents, 2 nouveaux outils (déchaumeurs), un tracteur renouvelé et d’autres projets.
Fin 2013, la CUMA doit faire face à des diminutions d’heures « tracteur »  (1 adhérent a des problèmes de santé, confiant ses travaux à une entreprise. Un autre adhérent part à la retraite).  La CUMA passerait donc de 1 000 à 400 heures (de 4 à 6 adhérents). La CUMA décide de rallonger la durée d’amortissement. Mais des interrogations apparaissent concernant l’avenir de la CUMA …. Le trio de tête se mobilise pour trouver des solutions,...

Le tracteur en CUMA : c’est fait !!!!

.
Objectif :  Maîtriser, écraser, compresser les charges de mécanisation … en particulier, le plus gros poste LA TRACTION           En janvier 2016, 2 adhérents ont besoin de changer leur tracteur. On leur propose un tracteur d’occasion relativement cher avec déjà beaucoup d’heures au compteur. A cela il faut...

AG PETITES REGIONS 2016 : MONTAGNES

Une occasion de partager vos expériences et vos projets, et de découvrir ceux menés dans les CUMA voisines de la vôtre

AG PETITES REGIONS 2016 : CENTRE LAURAGEAIS

Une occasion de partager vos expériences et vos projets, et de découvrir ceux menés dans les CUMA voisines de la vôtre

AG PETITES REGIONS 2016 : SEGALA

Une occasion de partager vos expériences et vos projets, et de découvrir ceux menés dans les CUMA voisines de la vôtre.

COLLECTE 2016 : 242 T de films agricoles et 109 T de ficelles et filets

Le service de collecte annuel proposé au agriculteurs tarnais s’est largement inscrit dans les habitudes. Ce service permet aux agriculteurs de s’acquitter plus facilement de l’obligation de se débarrasser proprement d’une partie de leurs déchets d’élevage. Les films d’enrubannage, les bâches d’ensilage, les ficelles et les filets étant arrivés en fin de vie sur l’exploitation trouvent un second souffle via leur recyclage.
La belle croissance connue en 2015 se confirme cette année avec une augmentation globale de 14% des volumes collectés BILAN TECHNIQUE Malgré l’augmentation des contraintes, les volumes augmentent : +7 % de films d’élevage, +33 % de ficelles et filets 173 tonnes de films d’enrubannage (148 en 2015), soit une augmentation de 17% 69 tonnes de bâches d’ensilage (78 en 2015), soit une diminution de 11,5 % 61 tonnes de ficelles contre 56 en 2015. Une augmentation de 9% 48 tonnes de filets...

UNE COLLABORATION GAGNANT-GAGNANT

De gauche à droite : Guillaume BOURGUES, président de la CUMA du Lautrecois ; Gilles CLAUZEL, secretaire de la CUMA et adminsitarteur ALINEA ; Christian PELISSOU, responsable ALINEA-site de Lautrec
  La Cuma du Lautrecois s’est constituée il y a 13 ans avec la mise en place d’une chaîne de séchage de l’ail. Le travail de l’ail a historiquement fonctionné en entraid sur les chantiers, mais de là à s’équiper collectivement il y avait un pas à franchir … La Cuma du Lautrecois a réussi ce pari en mettant en place un fonctionnement collectif permettant à ses adhérents de stocker leur production sous un même hangar et proposant par la...

Pages

S'abonner à Territoire

Partenaires